Chorégraphe, danseuse, réalisatrice

Chorégraphe, danseuse, réalisatrice

Conception choréographique

Le concept d´ »Emotional Dance » place au centre de la recherche chorégraphique émotions et sensations.
Sont mises en scène les relations interpsychiques et les processus intrapsychiques qui animent l´être humain. Que se joue t-il dans les profondeurs de l´inconscient? Tels les poètes romantiques et la poésie symboliste qui usent du langage pour révéler leurs sentiments les plus profonds, nous, c’ est par la danse et le mouvement que nous souhaitons les rendre visibles et les faire partager. Les rapports naturels et libres avec le corps restant un thème encore sensible, l’utilisation du corps comme forme d’expression souligne le caractère intime de notre conception. Sentiments ou émotions suffisent au fondement d´un travail chorégraphique. Les émotions n´apparaissent pas comme un effet secondaire liées à des actions ou des séquences de communication mais sont traitées indépendamment du contexte qui les déclenchent.

Danse, lyrisme et communication

Caractéristique de l’œuvre chorégraphique est l’utilisation d´éléments de danse essentiellement contemporaine, mais également l´intégration de formes classique et empruntées au théâtre de mouvement. L´aspect technique ne sert pas seulement un objectif esthétique, mais il est pressenti comme un élargissement des moyens d´expression. Essentielle reste l´authenticité avec laquelle les danseurs révèlent le monde intérieur des émotions. Un autre aspect artistique de notre conception est l’ interaction avec le monde de la poésie. Les vers, les pensées, les textes littéraires qui accompagnent la chorégraphie ne servent pas d´explication aux mouvements qui se suffisent à eux-mêmes, mais doivent être entendus comme des éléments musicaux. Nous voyons la danse non seulement comme un art figuratif mais aussi et surtout comme action sociale et acte de communication, comme une incitation à la réflexion (sur soi) et une voie de recherche personnelle.

 

1992

  • LA NUIT D´OCTOBRE

La chorégraphie « la Nuit d´Octobre » est inspirée du poème d´Alfred de Musset du même nom, dont est tirée la phrase suivante.

L’homme est un apprenti, la douleur est son maître,
Et nul ne se connait, tant qu’il n’a pas souffert.
Alfred de Musset (La Nuit d’Octobre)

Le scénario

Une femme.
Une femme seule avec la souffrance.
Un voyage dans la souffrance.
La découverte de la souffrance.
Elle se réveille.
Elle la pressent et la cherche.
Elle l´ignore.
Elle s´en moque.
Elle la séduit.
Elle combat, se révolte, se rebelle.
Elle s´enfuie, se dérobe.
Elle l´accepte, se fond en elle.
Elle renaît,
Elle retrouve ses émotions ensevelies.

« Une plainte est au fond de la rumeur des nuits,
lamentation large et souffrance inconnue
Qui monte de la terre et roule dans la nue;
Soupir du globe errant dans l’ éternel chemin,
Mais effacé toujours par le soupir humain…
Cri de l’ âme, sanglot du coeur supplicié,
Qui t’entend sans gémir d’amour et de pitié. »

Leconte de Lisle, Poèmes antiques

2002

  • MÉTAMORPHOSE- Tableaux d´un voyage intérieur en 7 scènes

Une performance danse-théâtre qui éclaire le voyage de l´être humain à travers des étapes de développement émotionnel et spirituel. Par la danse et le théâtre de mouvement complétés par des textes de poésie, nous sommes témoins des phases d´une transformation dans laquelle nous nous reconnaissons: l´appel qui nous éveille, l´adieu à des rôles et des images surranés qui nous enferment, l´affrontement et la maîtrise de notre démon intérieur, la voie qui nous mène à l’ homme – la femme – à l´intégration de Animus et Anima, – à l’ amour. Nous touchons à l’ expérience de la mort et à la possibilité d´une renaissance dans ce monde. Nous vivons les archétypes du voyage du héros: étouffé par des expériences limitantes le héros / l’héroïne partent à la recherche de la liberté intérieure, de l’ amour et de la plénitude. Le héros affronte courageusement ses limites et cherche à les dépasser pour se découvrir.
Avec des textes de: Khalil Gibran, Goethe, A. Silesius, Gangaji, H.A. Almaas, Hermann Hesse

http://Métamorphose

Idee: Eckhart Wunderle – Scénario: Eckhart Wunderle, Claudine Villemot – Chorégraphie et mise en scène: Claudine Villemot – Musique: Manfred Bachmeier, Eckhart Wunderle – Danseurs: Laura Magni, Angelica di Sannio, Claudine Villemot, Markus Heckel, Peter Mc Coy, Michaela Meier

Une production d´  » Emotional Dance »

2005

  • LE VOYAGE FANTASTIQUE DE GAIALA

Idée, scénario, mise en scène: Claudine Villemot avec comme équipe Oskar Paulicks, Vroni Paulicks, Christine Franzlick, Margot und Ursel, Sabrina Zach

en bénévolat pour l´Association de gymnastique artistique de la ville d´Unterhaching et avec 120 participants entre 6 et 25 ans.

Le voyage fantastique de Gaiala à travers les 5 éléments est un conte magique sur grandir et un hommage à notre planète bleue. Avec des chorégraphies de danse intégrant la gymastique artistique, des effets d’éclairage et des acrobaties à couper le souffle, soulignés par des images poétiques, 120 gymnastes de 6 à 25 ans, interprètent notre monde et les quatre éléments. Fidèle à la forme lyrique du conte, l’héroïne doit résoudre une énigme. De sa recherche à travers les quatre éléments elle doit rapporter un trésor. Sur son trajet, elle rencontrera des créatures amicales et dangereuses, va vivre des aventures passionnantes et surmonter de nombreux obstacles. A la fin son courage et sa ténacité seront récompensés par la résolution de l´énigme. Elle dévoilera le secret du cinquième élément: l´Amour.

La performance est le résultat de deux années de travail bénévole d’une équipe de 6 personnes et de nombreuses aides sous la direction de Claudine Villemot-Kienzle, et surtout de l´engagement des gymnastes qui en plus de leurs nombreuses obligations sportives et de leurs compétitions ont participé aux répétitions sur une période d´un an.

Un défi majeur du spectacle était de rassembler différents groupes d’âge et des niveaux de performance très divers, d´encourager chacun à donner le maximum dans le cadre des ses potentialités et d´intégrer toutes ces différences dans un tableau harmonieux. Le projet a renforcé les qualités de travail en équipe et les compétences sociales des participants.

2006 et 2009

  • LE ROUGE ET LE NOIR

Chorégraphie créé dans le cadre du spectacle Sport meets Art.


 

1992

LA NUIT D´OCTOBRE

« Emotional Dance » setzt sich mit der Welt der Gefühle  und Emotionen auseinander. Dabei stellen wir nicht nur die interpsychischen Beziehungen  zwischen Menschen sondern die intra-psychischen Abläufe im Menschen dar.  Was spielt sich im Verborgenen,  in den Tiefen des Unbewußten ab? So wie die romantischen Lyriker und die Symbolisten in der Dichtung  ihre tiefsten Empfindungen mittels der Sprache offenbarten, wollen wir sie durch Tanz und Bewegung sichtbar und für außenstehende erfahrbar machen.  Der Einsatz des Körpers als  Ausdrucksform unterstreicht  den intimen Charakter unserer Konzeption, da der natürliche und freie Umgang mit dem Körper oft noch ein sensibles Thema bleibt. Einzelne Gefühle oder Empfindungen  bilden die  Grundlage für ein eigenes Tanzprojekt. Emotionen stellen wir nicht als Begleiterscheinung von Handlungen oder Kommunikationssequenzen dar,  sondern sie werden unabhängig von externen Auslösern thematisiert.

Tanz, Dichtung und Kommunikation

Charakteristisch für die choreographische Arbeit ist die Verwendung von vorwiegend modernen, aber auch klassischen Tanzelementen, sowie Formen des Ausdruckstanzes.Dabei soll die Technik nicht (nur) ästhetischen Ansprüchen genügen, sondern dient der Erweiterung des gesamten Ausdrucksspektrums. Von entscheidender Bedeutung hingegen ist die Authentizität, mit welcher die Tänzer die innere Welt der Emotionen offenbaren. Ein weiterer künstlerischer Aspekt unserer Konzeption ist das  Zusammenspiel mit der Welt der Dichtung.  Dabei sollen die Verse, Gedanken, Sprüche aus der Literatur, die die Choreographie begleiten, nicht als « Erklärung « ,  sondern eher als musische Elemente gehört werden. Unser Konzept sieht den Tanz nicht nur als darstellerische Kunst,  sondern vielmehr als soziales und kommunikatives Geschehen, als eine Anregung zur (Selbst)reflexion und einen Weg zur Selbsterkenntnis.

 

2020

 

<!–:en–>Choregraph, Dancer, artistic director<!–:–>